Questions sur le sujet

Plain-chant - 1

Chant Ambrosien - 2.3

Premières écoles de chant - 4.8

Origines du solfège - 5.6

Ils ne chantent pas en Avignon - 9

Musique sacrée ou religieuse ? - 7.10

Autres questions

La première basilique chrétienne

Palais du Latran

Constantin empereur

Archibasilique Saint-Jean de Latran

Accueil Saint-Jean
 Au chapitre

Vous pouvez utiliser cette section de différentes manières, individuellement ou en groupe :

Individuellement : Contrôler vos connaissances et vous préparer à les confronter à celles d'autres personnes.
a - Avant de commencer la lecture du sujet correspondant (Voix dans la Cathédrale) essayez de répondre aux questions formulées dans la colonne gauche.
b - La confirmation (ou la réponse) se trouve dans le texte voilé de la colonne droite.
c - Si, sur les 10 sujets proposés, vous n’avez pas obtenu 5 bonnes réponses, vous pouvez lire avec attention l'article correspondant, grâce au lien situé sous la réponse (voir...).
Vous pourrez ainsi rafraîchir votre mémoire ou bien acquérir de nouvelles connaissances.

Note : Il ne s’agit pas d’un simple quiz : le but du jeu est de répondre de façon raisonnée et réfléchie, en donnant une brève explication du contexte.

En groupe : Comme jeu entre deux personnes ou plus, qui ont lu l'article correspondant. Chaque couple, ou groupe, détermine au préalable les règles du jeu (oral ou écrit) et compte les points jusqu'au bilan final. Vous saurez ainsi qui de vous a le plus de connaissances ou le plus de mémoire, car on peut parfaitement se rappeler certaines données sans en connaître véritablement le contexte.

Voix dans la Cathédrale - Racines de la musique occidentale

1 - Le chant du rite romain (plain-chant) vient des synagogues et des premières églises chrétiennes d’Orient. De quelles villes exclusivement ?

Historiquement, seuls ont pu être confirmés les apports de Jérusalem et de Byzance aux chants du rite romain.

1 - voir Plain-chant ...

2 - L’évêque de Milan, Ambroise, modifie le plain-chant et donne naissance au « chant ambrosien ». En quoi ces nouvelles compositions sont-elles différentes du plain-chant ?

Ambroise -reconnu comme le « plus musicien » des Pères de l'Eglise- compose des textes et des musiques pour des hymnes, innovant le style liturgique. Il introduit les valeurs métriques musicales, laissant de côté le « rythme syllabique » des synagogues.

2 - voir Ambroise et son chant

3 - Ambroise écrit ses nouveaux chants au 4e siècle. Quels autres évènements importants ont lieu pendant ce même siècle? Essayez d’en retenir au moins deux.

Première organisation de la liturgie et du chant romain liturgique, et aussi :

a) le pape Damase charge son secrétaire Jérôme de traduire la bible en latin vulgaire (La Vulgate)

b) construction des trois grandes basiliques romaines : Saint-Jean de Latran, Saint-Pierre au Vatican et Saint-Paul hors les Murs.

3 - voir Ambroise et son chant

4 - Depuis les premiers temps du christianisme les fidèles à Rome chantent dans les « églises clandestines »… Qui fonde les premières écoles de chant en Occident ? Où se trouvent ces écoles ?

Pour sauvegarder la tradition musicale de l’Eglise, le pape Grégoire le Grand (590-604) fonde deux Scholae Cantorum (les premières écoles de chant d'Occident). La principale à l'Archibasilique du Latran, l'autre à la Basilique Saint-Pierre au Vatican.

Dans ces Scholae, l'enseignement est exclusivement vocal, sans instruments.

4 - voir Grand et Grégorien

5 - Qui est le « premier professeur de solfège » ? D’où est-il originaire et quand a-t-il vécu ?

Le pape Jean XIX convoque le moine bénédictin Guido d’Arezzo (922-1050) pour qu'il enseigne sa méthode de lecture musicale révolutionnaire aux élèves de la Schola Cantorum du Latran.

Guido, originaire d’Arezzo (Italie) peut être considéré comme l’inventeur du solfège moderne.

5 - voir Sept Notes de Guido

6 - Comment sont nés les noms modernes des notes de musique Ré, Mi, Fa, Sol, La... ?

Pour enseigner la lecture des notes avec l’intonation correspondante, le moine Guido s’appuie sur un hymne à Saint Jean : la première syllabe des 5 premières lignes du texte sont Re-Mi-Fa-Sol-La. Le nom des notes Si et Do apparaîtra beaucoup plus tard.

6 - voir Sept Notes de Guido

7 - Dans une église, une personne chante un Ave Maria en s’accompagnant à la guitare. … Chante-t-elle de la musique sacrée ou religieuse ?

La musique Sacrée est réservée aux fonctions du culte (la messe) : chants liturgiques, messes, hymnes, kyries, motets...
La musique religieuse, en revanche, englobe toutes les mélodies, les thèmes et les textes inspirés par des sentiments religieux.

  7 - voir Sacrée et Religieuse

8 - Comment s’appelle la première école de chant d’Occident, et où a-t-elle son siège principal ?

La première école de chant d’Occident est la Schola Cantorum et son siège principal se trouve dans l’Archibasilique du Latran.

8 - voir Grand et Grégorien

9 - Au retour de « l’exil » d’Avignon, le chant renaît dans la Rome papale. Quel pape reprend cette racine culturelle ? Quel chœur  constitue-t-il et quel est son nom actuel ?

Après l'exil d’Avignon, renaît la nécessité d'une structure musicale, qui lentement va reprendre ses origines séculaires. Le pape Sixte IV ordonne la constitution du « Collegio dei Cappellani Cantori », premier noyau de l'actuel Chœur de la Chapelle Sixtine.

9 - voir Captivité et silence

Non, d'autres genres et styles de musique ne sont pas interdits, et il est admis que des formes grégoriennes puissent être adaptées à la musique religieuse contemporaine.

10 - La réforme de la «musique sacrée» en 1903 rétablit dans toutes les églises de culte latin le chant grégorien et la musique « a cappella ». D'autres genres et styles de musique sont-ils interdits et exclus ?

10 - voir Sacrée et Religieuse

Mise à jour : Mars 2019

 Marcelo Yrurtia

Martine Ruais