Questions sur le sujet

Sépulcres, monuments ... - 1

Parents défunts à l'abri - 2.5

Premiers cimetières - 3

Lexique de base - 4

Cécile et Sébastien - 6 y 7

Pierre et Paul près du creux - 9

Ni souterrain ni cimetière - 10

Catacombes

 Accueil Catacombes
 Au chapitre

Les premiers cimetières, près du creux

Vous pouvez utiliser cette section de différentes manières, individuellement ou en groupe :

Individuellement : Contrôler vos connaissances et vous préparer à les confronter à celles d'autres personnes.
a - Avant de commencer la lecture du sujet correspondant (Catacombes) essayez de répondre aux questions formulées dans la colonne gauche.
b - La confirmation (ou la réponse) se trouve dans le texte voilé de la colonne droite.
c - Si, sur les 10 sujets proposés, vous n’avez pas obtenu 5 bonnes réponses, vous pouvez lire avec attention l'article correspondant, grâce au lien situé sous la réponse (voir...).
Vous pourrez ainsi rafraîchir votre mémoire ou bien acquérir de nouvelles connaissances.

Note : Il ne s’agit pas d’un simple quiz : le but du jeu est de répondre de façon raisonnée et réfléchie, en donnant une brève explication du contexte.

En groupe : Comme jeu entre deux personnes ou plus, qui ont lu l'article correspondant. Chaque couple, ou groupe, détermine au préalable les règles du jeu (oral ou écrit) et compte les points jusqu'au bilan final. Vous saurez ainsi qui de vous a le plus de connaissances ou le plus de mémoire, car on peut parfaitement se rappeler certaines données sans en connaître véritablement le contexte.

Dans la Loi des Douze Tables (5e siècle av. J.-C.) il était absolument interdit d'enterrer les défunts dans la ville, à l'intérieur des murailles. Les catacombes romaines furent construites alors que cette Loi était encore en vigueur :  elle dura environ 1000 ans. C'est pourquoi il n'est pas possible de trouver des catacombes à l'intérieur du périmètre des murailles.

1 - On a découvert à Rome plusieurs dizaines de catacombes, mais aucune d'elles au centre de la ville, dans le périmètre des murailles. Serait-il possible d'en trouver lors de futures fouilles archéologiques ?

1 - voir Sépulcres, monuments et mausolées

2 - Les chrétiens de Rome eurent la possibilité d'enterrer leurs morts dans une zone avoisinant la Via Appia. Pourquoi n'exposent-ils pas leurs monuments funéraires sur la grande artère ?

Les premières sépultures chrétiennes sont faites à la surface de terrains appartenant aux membres de familles impériales convertis à la nouvelle religion. Très vite ils passent à enterrer leurs défunts à différents niveaux sous terre. Pendant cette longue période de persécutions si violentes, les chrétiens restent des clandestins, même dans la mort.

2 - voir Les premiers cœmeteria

3 - Dans la terminologie des catacombes, premiers cimetières de l'histoire, il existe un dictionnaire basique de huit mots. Quelle est la différence entre loculus, cubicule et crypte? Qu'est-ce qu'un ambulacre ?

Loculus : niche rectangulaire dans les murs des galeries. Cubicule : chambre funéraire familiale ou appartenant à un groupe social. Crypte : espace ou chambre funéraire pour un ou plusieurs martyrs, où l'on célébrait la messe. Les galeries des catacombes étaient nommées ambulacres (du latin ambulare = se promener).

3 - voir A l'intérieur

4- L'art paléochrétien fait ses premiers pas dans les catacombes. Quelles sont les images symboliques représentées de façon simple sur les murs des arcosolia?

Ces représentations s’inspirent d’épisodes des deux Testaments et aussi des personnages de la mythologie païenne. Certaines scènes de la vie courante romaine prennent un sens chrétien, par exemple l'antique Pâtre grec qui devient le Bon Pasteur.

4 - voir Images paléochrétiennes : l'essentiel

5 - Pendant les persécutions de la deuxième moitié du 3e siècle, les chrétiens de la communauté romaine protègent leurs martyrs. De quelle façon ?

Pendant les cruelles persécutions de Valérien (253-60), même les morts sont en danger, particulièrement les martyrs qui ont confessé, sans renier, leur foi chrétienne. Parmi eux se trouvent Pierre et Paul, figures centrales du christianisme. Risquant leur vie, plusieurs membres de la communauté s'organisent pour transporter leurs dépouilles dans l'un des cimetières sur la Via Appia, où ils établissent un lieu de culte, Memoria Apostolorum.

5 - voir Kata kumbas : près du creux

6 - La jeune romaine Cécile est égorgée à la fin du 3e siècle. Longtemps après, ses restes sont transportés dans une église de la capitale. A la fin du 16e siècle, le souverain pontife fait ouvrir sa tombe. Pourquoi le pape charge-t-il un sculpteur de réaliser la  statue de la sainte ?

Quand le pape Clément VIII décide d'ouvrir le sépulcre de celle qui était alors la jeune Cécile, son corps apparaît intact avec la blessure mortelle dans le cou. Plus de douze siècle se sont écoulés depuis son martyre. C'est ainsi que le pape demande à son sculpteur favori de réaliser une œuvre qui l'immortalise au moment de l'ouverture de son sépulcre.

6 - voir Intacte dans sa tombe

La garde prétorienne est formée des meilleurs soldats sélectionnés pour la protection de l'empereur. L'un d'entre eux est de religion chrétienne, et lorsqu'il est découvert, non seulement il réaffirme sa foi, mais en plus il refuse de s'enfuir alors qu'il a la possibilité du choix. Il s'appelle Sébastien.

7 - Malgré les fréquentes persécutions contre les chrétiens, certains d'entre eux ont des fonctions au service du gouvernement impérial.  Dans les catacombes sont conservés les restes d'un célèbre soldat prétorien. Qui est-il ?

7 - voir Sébastien le prétorien

Le premier évêque romain qui utilise officiellement le titre de « pape »  est Sirice (384-99), mais la première fois que l'Église utilise le nom de « pape »  est presqu'un siècle auparavant (entre 296 et 304). Il est écrit que l'évêque Marcellin (PP) autorise le diacre Sévère à posséder un cubicule avec arcosolium et lucernaire, comme demeure paisible pour lui et ses proches.

8 - Le titre hiérarchique de « pape » n'existe pas pendant les trois premiers siècles de l'Église. On en trouve le premier document dans les Catacombes de Saint Calixte. A quel évêque romain se réfère-t-il ?

8 - voir Le Diacre Sévère

Antonio Bosio, un jeune d'à peine 18 ans, passionné de prétérit, commence une exploration systématique dans la campagne romaine en l'an 1539. Trois siècle plus tard, Giovanni Battista De Rossi, précurseur de l'archéologie moderne, consacre sa vie à la découverte, l'étude et la recherche de ces premiers cimetières de l'Histoire.

9 - Au début du 4e siècle, les restes de Pierre et Paul son transportés dans leurs sépulcres d'origine ; ceux de Sébastien restent ad Catacumbas. Les cimetières souterrains entrent progressivement dans l'oubli. Qui les redécouvre et quand ?

9 - voir Voix du passé

10 - A partir du 3e siècle, l'appellation «catacombes» s'étend à tous les cimetières souterrains. Est-il donc correct d'appeler «catacombes» tous les cimetières souterrains ?

Catacombes signifie «près du creux», terme qui se réfère à l'un des nombreux souterrains de la Via Appia, qui par extension va désigner tous les cimetières souterrains paléochrétiens de l'Empire.  Donc, qualifier de catacombes d'autres cimetières qui ne remplissent pas ces conditions historiques et culturelles, ce serait comme appeler Colisée toutes les arènes de corrida.

10 - voir Sens du mot Catacombes

Mise à jour : Juin 2019

 Marcelo Yrurtia

Martine Ruais